Prisonnier matricule 25

Voici le témoignage du forçat 25 après ce moment si extraordinaire et si rapide passé dans votre cachot et entre vos mains expertes. Dès que j’ai pris connaissance de votre existence et parcouru votre site et ses premiers témoignages, j’ai eu l’envie ferme et déterminée d’être votre forçat. Prise de RDV simple par SMS, instructions directes, échange rapide au téléphone pour préciser ma motivation Le jour J (après quelques jours au cours desquelles l’excitation est montée progressivement) arrivée sur site et entrée dans votre cachot conforme aux autres témoignages, même mésaventure quelque peu humiliante que le forçat 10 puis enfilage de la tenue de forçat (elle aussi un peu humiliante), Première position pour “tester” mon endurance dixit Madame, entravé les bras écartés, les jambes repliées et la tête immobilisée. Une fois solidement fixé, j’ai la joie de recevoir un numéro “forçat 25” quelques tapes et d’être abandonné à mon sort. Et là commence l’attente et l’espérance de vous voir revenir soit pour me donner une fessée ou un coup soit pour me délivrer ! La première option fut celle retenue a plusieurs reprises avec même l’humiliant retrait du pantalon de forçat 25 pour lui administrer des fessées.
Enfin vous voilà revenu pour m’attacher cette fois-ci sur le lit main dans le dos, jambes redressées et tête immobilisée. Cette dernière position fut dure mais aussi synonyme d’abandon total !
Vint enfin l’heure de la libération, je dus alors quitter celle qui fut ma geôlière pendant un stage qui passa si vite. Je la prisais tant et je la suppliais intérieurement, à chaque fois que je l’entendais venir,de me libérer. En conclusion, ce fut un moment inoubliable et un moment unique, une veritable domination avec un total abandon !
Madame est très attentive, précise, experte, cruelle mais aussi soucieuse du dépassement de soi de ses forçats. Je rendis grâce à me bonne condition physique et mes nombreuses sorties de courses hebdomadaires qui ont quelque peu du m’aider à supporter l’insupportable.
J’ai déjà hâte de vous revoir et je vous imagine encore plus cruelle et perverse envers votre forcat25. Qui est déjà tout à vous. Merci encore. Forçat 25