Prisonnier matricule 24:

C’est la 3ème fois que je viens voir Madame, la 3ème fois que je vais volontairement être entièrement à la merci de ma geôlière pendant quelques heures. Et malgré cela, au moment où la porte de son appartement s’ouvre, mon coeur s’emballe. J’entre et Madame est là, toute de noir vêtue, cachée derrière son loup, au regard dur, glaçant. Elle est magnifique et je n’ose pas la regarder dans les yeux… “Tu sais ce que tu dois faire 24?”. Effectivement, je sais… Et quelques minutes plus tard, j’ai enfilé ma tenue de forçat, bracelets aux poignets, cagoule sur la tête. Madame m’amène alors vers mon lieu de détention où je vais rester 5 heures si j’y arrive. Madame est une geôlière incroyable, qui passe d’une froideur et d’un détachement intimidant lors de mon arrivée, à beaucoup plus de sensualité et de cruauté une fois mes yeux bandés. Elle n’hésite alors plus à me parler d’une voie douce, mais ferme, pour m”insulter, ou être tellement proche que je sens son parfum, son corps. Mais je m’interdis de tendre la main pour la toucher. Qui suis-je pour elle? Rien, juste un jouet avec lequel elle s’amuse pendant quelques heures. Et j’espère sincèrement Madame que vous aurez encore envie de vous amuser avec moi. A très bientôt j’espère. Matricule 24.